DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chaos politique, militaire et économique en Libye


Libye

Chaos politique, militaire et économique en Libye

A l’image de cette colonne de fumée noire qui s‘élève dans le ciel de Tripoli, c’est toute la Libye qui voit son avenir s’assombrir de plus en plus.

Depuis hier, deux immenses réservoirs de carburant sont la proie d’incendies “hors de contrôles” en raison de combats à proximité selon la Compagnie de pétrole.

Le gouvernement libyen a appelé les habitants de la zone à quitter leurs maisons et demandé l’aide de la communauté internationale.

Les réservoirs ont été touchés par l’explosion de roquettes lancées lors de violents combats entre milices rivales. Ces dernières intensifient leurs hostilités sur la route de l’aéroport depuis le 13 juillet. Des affrontements qui ont fait près de 100 morts.

Ces violences enflamment également Benghazi dans l’Est du pays avec au moins 55 morts. Du jamais vu depuis la chute du colonel Kadhafi en 2011.

Ce climat insurrectionnel a poussé notamment les Nations Unies, les Etats-Unis et la Turquie à retirer leur personnel diplomatique de Libye.

La plupart des pays étrangers ont demandé à leurs ressortissants de quitter le territoire libyen au plus vite. Les aéroports qui fonctionnent encore sont pris d’assaut.

L’Algérie et l’Egypte ont décidé d’envoyer des avions pour prêter main forte aux forces armées face aux insurgés.

Les Libyens espèrent que le nouveau parlement issu des élections de juin parviendra à imposer un arrêt des combats, mais pourra-t-il se réunir dans ce chaos ?

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pakistan : trois morts après une photo "blasphématoire" diffusée sur facebook