DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Argentine : encore un mince espoir avant le défaut de paiement


économie

Argentine : encore un mince espoir avant le défaut de paiement

Les discussions se poursuivent à New York entre le gouvernement argentin, deux fonds spéculatifs qui refusent la décote de leurs titres de dette et le médiateur choisi par le juge du tribunal de New York. Une décision de justice oblige l’Argentine à payer plus d’un milliard et demi de dollars à deux fonds spéculatifs appelés “fonds vautour”.

Un accord est indispensable pour éviter à l’Argentine un douloureux défaut de paiement sur une partie de sa dette. On ne sait pas jusqu’oú le médiateur désigné par un juge new yorkais peut aller et que peut-il accepter de la part des argentins ?

En 2005 et 2010, la quasi-totalité des créanciers de l’Argentine acceptent une décote de 70% sur leurs titres de dette. Huit pour cent d’entre eux refusent et parmi eux 1% se pourvoient en justice exigeant le remboursement de la totalité de leurs obligations. Soit un milliard et demi de dollars avec les intérêts.

L’Argentine a les moyens de payer mais ne veut pas créer de précédent avec ses autres créanciers.

“Les choses ne seront pas les mêmes ni meilleures. La fois oú l’Argentine a fait défaut ça a été particulièrement dure pour nous”, explique ce vendeur dans la capitale.

“Il y aura un défaut de paiement mais pour nous ça fait longtemps que ça va mal. L‘économie ne va pas bien et nous n’avons pas beaucoup d’argent”, affirme fataliste un concierge de Buenos Aires.

Le compte à rebours se termine à 6 heures, heure française jeudi matin pour l’Argentine. En échange de leur accord, les banques privées du pays ont offert 250 millions de dollars de garanties sur un paiement futur aux deux fonds spéculatifs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Etats Unis : la croissance économique rebondit à 4% au deuxième trimestre