DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Catalogne: le dialogue de sourd continue entre Madrid et Barcelone


Espagne

Catalogne: le dialogue de sourd continue entre Madrid et Barcelone

C‘était couru d’avance : la rencontre ce mercredi entre le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy et le président de la Catalogne Artur Mas n’a pas fait changer les positions au sujet de l’avenir de la Catalogne.

Le leader catalan a réaffirmé sa volonté d’organiser un référendum d’autodétermination en novembre prochain. De son côté, le chef du gouvernement central a redit qu’une telle initiative était anti-constitutionnelle.

A l’issue de la rencontre, la première du genre depuis un an, Artur Mas s’est exprimé. “L’Etat ne propose aucune solution, a-t-il déclaré, il se contente au contraire de répéter qu‘à ses yeux, ce référendum est illégal. Moi, j’ai redit qu’il était possible de rendre légal ce référendum, à condition de faire preuve de bonne volonté politique. Mais pour l’heure, il n’y a aucun accord”.

Ce dialogue de sourd dure depuis des mois. Ce qui a changé, dans le rapport de force, ce sont les récents aveux de Jordi Pujol. Symbole du nationalisme catalan, il a reconnu avoir, pendant des années, placé de l’argent hors d’Espagne. Les dirigeants catalans l’ont aussitôt mis sur la touche, pour éviter que ce scandale ne ternisse la cause nationaliste.

Depuis des années, les Catalans mettent en avant leur identité culturelle pour réclamer une plus grande autonomie vis-à-vis de Madrid.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

19 morts sur un marché bombardé de Gaza