DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : L'Occident s'attaque à l'économie russe


monde

Ukraine : L'Occident s'attaque à l'économie russe

Le président américain, Barack Obama a souligné hier que de nouvelles mesures seront prises pour que le Kremlin cesse d’appuyer les séparatistes en Ukraine. “Nous bloquons les exportations et les technologies propres au secteur de l‘énergie russe. Nous sanctions s’appliquent à plus de banques et de compagnies russes. Nous suspendons également les crédits encourageants les exports et le financement économique de projets en Russie. Au même moment, l’Union européenne se joint à notre effort pour durcir les sanctions contre la Russie. (…) Ce n’est pas une nouvelle guerre froide, c’est un problème très spécifique : la Russie n’est pas disposée à laisser l’Ukraine suivre sa propre voie”, a déclaré hier le président des États-Unis.

Quelques heures plus tôt en effet, Bruxelles bloquait l’accès des entreprises et banques russes aux marchés financiers européens, tout en interdisant de nouvelles ventes d’armes et de technologies sensibles.

En essayant de faire plier le président russe, Vladimir Poutine, les Occidentaux risquent toutefois de mettre en péril certaines de leurs entreprises. Plusieurs sociétés européennes ont prévenu que leur activité pourrait pâtir de ces nouvelles sanctions. À l’image du pétrolier britannique BP, actionnaire à près de 20 % du groupe public russe Rosneft.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Violences meurtrières, incendie, crash, la Libye en plein chaos