DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cherche femme commissaire européenne désespérément


Le bureau de Bruxelles

Cherche femme commissaire européenne désespérément

Il faudrait 14 femmes commissaires, Jean-Claude Juncker, le nouvel homme fort de l’exécutif européen a fait de la parité son cheval de bataille et entend intégrer au moins 10 femmes dans sa nouvelle équipe, mais pour l’heure, on est encore loin du compte.
L’actuelle commission Barroso compte neuf femmes commissaires sur 28, on était déjà loin de la parité et la commission Juncker s’annonce encore moins féminine en dépit des appels répétés du nouveau locataire du Berlaymont aux Etats-membres.
La République tchèque et la Suède ont suivi les recommandations de Jean-Claude Juncker. Vera Jourova, l’actuelle ministre chargée du Développement local a été choisie par Prague et Cecilia Malmström est reconduite.

“Monsieur Juncker va étudier toutes les différentes possibilités et continue à insister auprès de tous les Etats-membres sur le besoin d’avoir un nombre adéquat de femmes souligne Natasha Bertaud la porte-parole du président de la commission. En l’absence de solution aujourd’hui, il est possible que la formation de la nouvelle équipe soit retardée.”

Tout se jouera lors du sommet du 30 août à Bruxelles. Les pressions sont fortes et rien n’est encore acquis. La désignation des commissaires est une prérogative de chaque État, et aucun dirigeant n’entend se laisser dicter son choix. Si la nouvelle équipe présente moins de femmes que la commission Barroso, elle risque de ne pas obtenir l’investiture du Parlement européen en octobre prochain, Martin Schulz, son président a prévenu.

Christelle Pétrongari

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

"Cette confrontation avec l'Union européenne n'est pas notre choix"- Vladimir Chizhov, ambassadeur russe auprès de l'Union européenne