DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La trêve a de nouveau volé en éclats à Gaza


Gaza

La trêve a de nouveau volé en éclats à Gaza

Quelques heures seulement après son entrée en vigueur, et alors qu’il était censé durer 72 heures, le cessez-le-feu a été pulvérisé notamment par d’intenses bombardements près de Rafah.

Selon des sources médicales sur place, il y a des dizaines de morts et de blessés. L’agence Reuters avance un bilan de 50 morts et 220 blessés portant à au moins 1500 le nombre de victimes palestiniennes depuis le début de l’opération israélienne le 8 juillet dernier.

L’armée israélienne accuse le Hamas et d’autres factions de “violations flagrantes” de la trêve humanitaire notamment dans le sud de la bande de Gaza. C’est dans ce secteur que deux soldats de Tsahal ont été tués portant à plus de soixante le nombre de pertes militaires. Trois civils israéliens ont également été tués par des roquettes palestiniennes. Le Hamas met en cause Israël.

Par ailleurs, l’armée israélienne a confirmé qu’un de ses soldats avait été enlevé à Gaza probablement lorsque les deux autres militaires ont été tués.

Ce cessez-le-feu désormais caduc était censé permettre l’ouverture au Caire de négociations sur une trêve durable.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Snowden passe le cap de sa première année comme réfugié politique en Russie