DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A Gaza, les médecins ont de plus en plus de mal à soigner


Israël

A Gaza, les médecins ont de plus en plus de mal à soigner

Sous le feu des bombes israéliennes, ils tentent de faire leur travail. Ils éprouvent des difficultés grandissantes pour récupérer les victimes et les acheminer dans les hôpitaux qui fonctionnent encore comme l’explique ce docteur près de Rafah : “c’est si difficile de circuler, de se déplacer avec tous ces bombardements aléatoires dans la région de Rafah.
On ne peut pas évacuer nos blessés. Il y a vraiment beaucoup de blessés, certains sont encore dans les rues depuis hier. Nous ne pouvons pas entrer dans certaines zones, car les ambulances n’ont pas reçu le feu vert”, explique

Même les véhicules médicaux sont parfois pris pour cible comme cette ambulance. Il est également difficile d’organiser les soins, car les blessés arrivent souvent par vagues, et plus de la moitié sont des femmes et des enfants.

Depuis le 8 juillet dernier, date du lancement de l’offensive de Tsahal, plus de 1650 Palestiniens ont été tués et 9 000 autres blessés selon l’ONU.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un couple australien abandonne un bébé trisomique à sa mère porteuse thaïlandaise