DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Regain de tension au Nagorny-Karabakh


Azerbaïdjan

Regain de tension au Nagorny-Karabakh

Entre 10 et 15 personnes ont été tuées cette semaine, dont cinq soldats depuis la nuit de vendredi à samedi.

Moscou a exprimé son inquiétude face à cette escalade de la violence entre les Azéris et les autorités du Nagorny-Karabakh et a estimé qu’elle représentait “une grave violation des accords de cessez-le-feu”.

Le Nagorny-Karabakh est une enclave peuplée en majorité d’Arméniens à l’intérieur du territoire azeri. Il a été l’enjeu d’une guerre qui a fait 30 000 morts et des centaines de milliers de réfugiés entre 1988 et 1994. Elle représente aussi une région stratégique en raison de son positionnement entre la Turquie, l’Iran et la Russie. Un cessez-le-feu a été conclu il y a vingt ans mais Bakou et Erevan n’arrivent pas à se mettre d’accord sur le statut de cette région.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'enquête sur la mort de Marco Pantani relancée, dix ans après sa mort