DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Marco Pantani aurait-il été assassiné ?


Sport

Marco Pantani aurait-il été assassiné ?

L’overdose de Marco Pantani aurait-elle été forcée ? L’hypothèse fait, en tous cas, la Une de la presse italienne ce week-end. Dix ans après la mort du coureur cycliste, la justice italienne a rouvert l’enquête, suite à de nouveaux éléments fournis par des proches de l’ancien vainqueur du Giro et du Tour de France.

D’après la Gazzetta dello Sport, la justice va désormais enquêter sur un “homicide avec altération de cadavre et des lieux du crime”. “Pantani aurait été battu puis contraint à boire de la cocaïne diluée dans de l’eau”, affirme le quotidien sportif, ajoutant qu’il “n’aurait pas pu ingérer seul autant de drogue”.

Jusqu’ici, c’est la thèse de l’overdose qui avait été retenue. Un suicide auquel la famille de Marco Pantani n’a jamais cru., estimant que l’enquête avait été bâclée.

“Nous avons travaillé dur”, explique Antonio De Rensis, l’avocat de la famille joint par téléphone. “Faire ouvrir une nouvelle enquête, ce n’est jamais facile. La réouverture de l’enquête, même si nous ne sommes qu’au début du processus, c’est un élément qui nous donne la force de continuer notre quête de la vérité. Le procureur est jeune mais très sérieux. Nous sommes confiants”.

Marco Pantani avait été retrouvé mort le 14 février 2004, dans une chambre d’un petit hôtel-résidence à Rimini, au bord de l’Adriatique, cinq ans après son exclusion du Giro pour suspicion de dopage : cinq années difficiles marquées par des accidents, des démêlés avec la justice et des cures de désintoxication.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

Sport

Golf : Dustin Johnson, absence forcée ?