DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hausse inattendue de l'inflation en Turquie


économie

Hausse inattendue de l'inflation en Turquie

en juillet

Les prix à la consommation ont pris 0.1 points depuis juin, s‘élevant à 9.3% en juillet, alors qu’un ralentissement de l’inflation était attendu.

la Banque centrale a mis en avant les prix alimentaires élevés, le prix moyen de la nourriture et des boissons non-alcoolisées ayant grimpé de 12.6 points par rapport à l’année dernière.
Malgré les pressions du gouvernement, les taux d’inflation restent ainsi obstinément élevés.

“Si on compare l‘économie turque avec celle de l’Union européenne, ou d’autres pays, on peut dire que la Turquie est plutôt en bonne forme, analyse l‘économiste Cemil Ertem. Mais par ailleurs, l’endettement du secteur privé, le déficit du compte courant, et l‘écart entre les objectifs de taux d’inflation de la Banque centrale et le taux réel sont préoccupants pour de nombreux analystes.”

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, candidat à la présidentielle de ce dimanche, pousse la Banque centrale vers une politique monétaire plus souple. Il a ainsi cherché à imposer une baisse importante du taux d’intérêt directeur, à 5%, en vue de protéger la croissance.
Mais la Banque a appliqué des baisses plus modérées, soucieuse de la stabilité des marchés, et de son indépendance.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Athènes fait le plein de touristes