DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO 2016 : les eaux de Rio pointées du doigt

Vous lisez:

JO 2016 : les eaux de Rio pointées du doigt

Taille du texte Aa Aa

Premier test officiel à Rio pour les Jeux Olympiques de 2016. Du 2 au 9 août, 320 athlètes sont présents pour les régates internationales comportant dix épreuves olympiques de voile.

Le test se déroule sur le plan d’eau où auront lieu les épreuves dans deux ans. Problème, la qualité de l’eau est remise en question. Beaucoup estimant que la pollution importante est dangereuse pour les athlètes. Faux, répond Mario Andrada, le directeur de la communication de Rio 2016 : «Nous l’avons dit au début, la semaine dernière et nous le dirons toujours : il n’y a aucun risque pour la santé des athlètes. Et le travail de nettoyage de la baie de Guanabara continuera jusqu’en 2016. Il y a encore deux ans. Beaucoup peut être fait et beaucoup sera fait. Il n’y a aucun risque pour les athlètes en compétition ici», affirme-t-il.

Ces dernières semaines, des biologistes ont mis en garde contre la dangerosité des eaux usées non traitées et déversées dans la baie. Pendant l’appel d’offres des Jeux, la ville de Rio s‘était engagée à traiter correctement ces eaux.