DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ces distributeurs automatiques de lait grec qui font fureur

Vous lisez:

Ces distributeurs automatiques de lait grec qui font fureur

Taille du texte Aa Aa

Étiqueté à 1,50€, le litre (NDLR – soit environ 50 % plus cher que la moyenne européenne), le lait grec est un des plus chers d’Europe. Pour réduire le nombre d’intermédiaires devenus trop nombreux dans ce secteur avec la crise de la dette, une coopérative de producteurs de Thessalie et Pierias ont eu une idée révolutionnaire. Ils ont installé à Larissa, dans le nord du pays, des distributeurs automatiques de lait frais approvisionnés par les producteurs locaux.

Les consommateurs peuvent ainsi se servir 24h sur 24 et bénéficier de tarifs défiant toute concurrence. Le prix du litre de lait ne dépasse pas 1 euro, le demi-litre, 50 centimes. Des bouteilles en plastique et en verre sont également proposées, mais chacun peut apporter s’il le souhaite son propre conditionnement et se servir dans un distributeur séparé. Pour ceux qui veulent réaliser une économie supplémentaire, un système de carte prépayée a été mis en place. Le litre de lait frais est alors facturé 0,90 centime d’euros.

L’idée a séduit plus d’un Grec. Dès leur installation, les machines ont été prises d’assaut. La coopérative qui compte déjà une quinzaine de distributeurs à Larissa prévoit de doubler son réseau dans toute la ville.

Si cette initiative soulage un peu les Grecs, dont le revenu moyen a chuté de 30 % depuis 2009, elle est aussi un bel exemple de l’esprit d’entreprise dans un pays ou le système bureaucratique étouffe souvent l’innovation et encourage la corruption.