DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Heures supplémentaires non payées : LinkedIn débourse 6 millions $


entreprises

Heures supplémentaires non payées : LinkedIn débourse 6 millions $

Les heures supplémentaires non payées finissent par coûter cher à LinkedIn.
Le réseau social professionnel a versé près de 6 millions de dollars à certains de ses employés aux États-Unis.

Le Département du Travail avait relevé qu’une centaine de salariés avaient été lésés en raison d’heures supplémentaiers non comptées et non payées.

Bon joueur, LinkedIn s’est empressé de régler tous les arriérés, soit plus de 3 millions de dollars, de verser en sus 2,5 millions de dollars de dommages et intérêts à plus de 350 collaborateurs, s’engageant enfin à prévenir toute violation du droit du travail.

Que ne ferait-on pas pour protéger sa réputation…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Le Portugal débloque plus de 4 milliards d'euros pour sauver Banco Espirito Santo