DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

1er débat à 6 semaines du référendum sur l'indépendance de l'Écosse


Royaume-Uni

1er débat à 6 semaines du référendum sur l'indépendance de l'Écosse

Fervent défenseur du statu quo, Alistair Darling s’est livré hier à une véritable joute verbale avec son adversaire, le Premier ministre indépendantiste Alex Salmond. Face aux caméras de la SVT, la chaîne nationale, l’unioniste s’est montré particulièrement virulent.

“N’importe quel enfant de huit ans peut vous donner le drapeau d’un pays, sa capitale, et sa monnaie. Le drapeau est la Croix de Saint André, notre capitale serait toujours Édimbourg, mais quelle sera notre monnaie. Que dirait un enfant de huit ans ?”, interroge Alistair Darling. “Nous prendrons la livre”, rétorque Alex Salmond, “parce qu’elle appartient autant à l‘Écosse qu‘à Angleterre. C’est notre livre autant que la leur. “

Selon les derniers sondages, entre plus de 54 % des Écosse souhaitent rester dans le Royaume-Uni, et 40 % s’y opposent. Mais il reste encore pas moins de 6 % d’indécis qui pourraient changer la donne, ou encore s’abstenir. Réponse lors du référendum qui aura lieu le 18 septembre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espace : Rosetta a rendez-vous avec "Tchouri"