DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Première frappe aérienne sur Donetsk

Vous lisez:

Première frappe aérienne sur Donetsk

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois, Donetsk a subi une frappe aérienne. Le fief des séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine a connu des dernières heures très agitées.

Cette frappe n’a “pas fait de victimes civiles”, selon la mairie qui fait état de trois civils tués en 24 heures dans des tirs d’artillerie touchant d’autres districts de la ville. Et les habitants comme cette boulangère ont peur : “C’est très effrayant, particulièrement ces trois dernières nuits. Mes filles ont peur, elles ont peur de mourir. On a aussi peur de ne plus avoir d‘électricité après les bombardements et que la boulangerie ne fonctionne plus.”

Un porte-parole militaire ukrainien a affirmé que l’armée n‘était pas responsable de cette frappe. En revanche elle intensifie ses manoeuvres, perdant 18 hommes dans les combats à l’est. Une armée qui cherche à resserrer son étau autour des bastions séparatistes de Donetsk, Lougansk et Gorlivka, tous dans la région du Donbass.

A la frontière, la pression s’est accrue avec le début de manoeuvres militaires russes impliquant plus de 100 avions de combat, dénoncées par Kiev comme une “provocation”. Kiev a évalué à 45.000 le nombre des soldats russes massés à la frontière ukrainienne.