DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Récession en Italie et baisse des commandes en Allemagne, l'eurozone à la peine

Vous lisez:

Récession en Italie et baisse des commandes en Allemagne, l'eurozone à la peine

Taille du texte Aa Aa

Personne ne l’avait vraiment anticipé, ce recul des commandes à l’industrie en Allemagne… Les économistes tablaient sur une légère hausse, mais les commandes ont baissé plus de trois points en juin par rapport à mai. Il s’agit de leur plus forte chute depuis septembre 2011. Parmi les facteurs explicatifs, la crise en Ukraine, invitant les entreprises à la prudence, mais aussi une demande atone dans la zone euro. Le ministère de l’Economie dit s’attendre à une modération de la croissance du secteur industriel dans les prochains mois.

Si le moteur de la zone euro ne s’essouffle pas pour autant, une accélération de la croissance étant attendue au troisième trimestre, l’Italie quant à elle entre en récession, et ce pour la troisième fois depuis 2008.

Le PIB a perdu 0.2 points au deuxième trimestre 2014 et s‘était déjà contracté au premier trimestre.

Le président de la fédération italienne du commerce Carlo Sangalli a plaidé pour des réformes structurelles, arguant d’une morosité persistante :
“Nous observons un déclin de la production industrielle, de la croissance et des prix à la consommation. On continue aussi de voir des usines, des magazins et des sociétés qui ferment.”

Le ministre italien de l‘économie Pier Carlo Padoan a exclu une intervention d’urgence des institutions financières européennes, promettant que le seuil de 3% de déficit public/PIB ne serait dépassé ni en 2014, ni en 2015.