DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : "Pourquoi la communauté internationale se réveille si tard ?"

Vous lisez:

Irak : "Pourquoi la communauté internationale se réveille si tard ?"

Taille du texte Aa Aa

Pour parler des derniers développements dans ce dossier irakien complexe, nous retrouvons en duplex de Paris, Hasni Abidi, expert en Affaires arabes.

Faiza Garah, euronews : “Hasni Abidi, bonjour et bienvenue sur euronews, qui est cette organisation et qui la finance ?”

Hasni Abidi : “Cette organisation est l’héritière d’une première organisation qui s’appelle l’Etat Islamique en Irak et au Levant. Elle a été créée en 2006, par Al-Qaïda en Mésopotamie et son représentant Moussab al-Zarqaoui. Puis al-Baghdadi lui a succédé et a annoncé que son organisation était indépendante. L’Etat Islamique est un ensemble de plusieurs organisations, des organisations qui essayent toujours de trouver un environnement idéal pour se développer.
Le financement est interne, grâce aux armes récupérées pendant les combats, il y a aussi des demandes de rançon, ou encore des opérations comme le braquage d’une banque de mossoul, lors de laquelle l’ organisation a récupéré près de 500 millions de dollars. Le groupe a également profité de la frontière syro-irakienne pour attirer de nombreux partisans.”

euronews : “Comment expliquez-vous la décision de Washington d’intervenir maintenant via des frappes ciblées alors que l‘état islamique a entamé son offensive depuis plus de deux ans ?”

Hasni abidi : “La
décision américaine est une bonne décision, mais elle est venue trop tard.
Et la question ici c’est pourquoi la communauté internationale ne se réveille que maintenant ?
Depuis longtemps il y avait des appels à la communauté internationale pour qu’elle protège la la société irakienne
, avec toutes ses composantes notamment le maillon faible : les chrétiens irakiens qui n’ont pas eu recours à la force militaire pour se protéger, comme l’ont eu les sunnites et les chiites.
Et malgré tous ces appels la communauté internationale n’a pas fait le moindre effort.

Après son discours, Barack Obama peut aider le gouvernement irakien qui veut exploiter la situation des chrétiens d’Irak pour obtenir l’aide du gouvernement américain.”