DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pour Israël, pas question de "négocier sous les bombes"


Israël

Pour Israël, pas question de "négocier sous les bombes"

C’est dès la fin de la trêve, ce vendredi matin, que des roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers le sud d’Israël. L’armée israélienne parle de 18 roquettes. Les activistes palestiniens reconnaissent en avoir tiré une dizaine.

Le bilan fait état de 2 blessés et quelques dégâts matériels.

Côté israélien, on estime que l’attitude du Hamas anéantit toute perspective de solution négociée. “Les discussions au Caire étaient fondées sur un préalable, à savoir une cessation inconditionnelle de toutes les violences, rappelle le porte-parole du gouvernement israélien, Mark Regev. Le Hamas a rompu la trêve, il a lancé des roquettes et effectué des tirs de mortier sur Israël. Il a cassé le préalable de ces discussions. Il n’y aura donc pas de négociation sous les bombes”.

Depuis plusieurs jours, des discussions avaient lieu au Caire.
Les représentants israéliens se seraient retirés des négociations ce vendredi après la rupture du cessez-le-feu. Les délégués palestiniens sont, eux, toujours présents.

L’Egypte, qui assure la médiation, affirme que les deux parties étaient quasiment parvenus à un accord. Certaines sources, sur place, assurent que des tractations sont toujours en cours, en coulisse.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le calvaire des chrétiens d'Irak