DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Etats-Unis se mobilisent pour venir en aide aux déplacés irakiens


Irak

Les Etats-Unis se mobilisent pour venir en aide aux déplacés irakiens

La grande opération humanitaire pour venir en aide aux dizaines de milliers de déplacés irakiens s’accélère. Plusieurs avions cargo américains escortés par deux chasseurs F/A-18 continuent de larguer des vivres et de l’eau aux populations en détresse. Selon le Pentagone, plus de 36 000 repas et plus de 30 000 litres d’eau auraient été déversés dans le Kurdistan irakien ces dernières heures.

Ces hommes, ces femmes et ces enfants sont sous la double menace de la faim et de la soif d’une part et des djihadistes qui ont pris le contrôle du Mont Sinjar d’autre part.

“Nous avons entamé un effort humanitaire pour aider les civils irakiens, a déclaré le président Barack Obama. Les terroristes qui ont mis sous leur coupe des parties entières du pays se sont montrés brutaux à l‘égard des minorités religieuses, exécutant les hommes, réduisant les femmes en esclavage et menaçant d’extermination une communauté religieuse, ce qui constituerait un génocide.”

La France s’est dite prête à “prendre toute sa part” dans l’aide aux populations civiles tandis que le Royaume-Uni annonce des parachutages de vivres dans les heures qui viennent.

Le patriarche chaldéen Louis Sako a fait état de 100 000 chrétiens jetés sur les routes. L’ONU avance le chiffre de 200 000 civils contraints à la fuite depuis la prise de Sinjar le 3 août.

“Beaucoup de mes proches sont encore pris au piège là-bas, se désole un Irakien de la communauté yazidie. Pourquoi ne pouvons-nous pas trouver une solution ? Tous mes proches sont là, ils attendent, qu’avons-nous fait pour mériter cela ?”

Près de 4 000 déplacés, chrétiens ou non, ont trouvé refuge dans une église d’Erbil, la capitale du Kurdistan irakien. En attendant peut-être qu’une autre forme d’aide leur vienne du Ciel.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Hamas ne fera aucune concession sur ses exigences