DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au moins 38 morts dans le crash d'un avion en Iran


Iran

Au moins 38 morts dans le crash d'un avion en Iran

C’est le dernier bilan de la catastrophe aérienne qui a endeuillé l’Iran ce dimanche matin. L’avion de la compagnie Sepahan Air effectuait la liaison intérieure entre Téhéran et Tabass, dans l’est du pays. Il s’est écrasé peu après le décollage dans le quartier résidentiel d’Azadi, à moins de cinq kilomètres de l’aéroport de Mehrabad, près de la capitale.
Un témoin a eu beaucoup de chance : “Tout à coup, j’ai vu un avion et j’ai entendu un grondement, raconte-t-il. J’ai eu l’impression que quelque chose allait atterrir sur moi. Dès que j’ai arrêté ma moto, je suis tombé à terre… L’avion avait une aile qui penchait. En arrivant, il a percuté ce mur et alors, il y a eu plusieurs explosions.”

Les survivants ont été transférés à l’hôpital, parfois par hélicoptères. Beaucoup sont dans un état critique et certains ont été admis dans un centre spécial pour traiter les brûlures graves.

L’avion s’est écrasé à 500 mètres d’un marché et d’après le chef de l’aviation civile, il n’y a pas de victimes au sol. L’appareil, un Antonov 140, était de conception ukrainienne et avait été assemblé en Iran.

Ces dernières années, les sanctions américaines et européennes imposées au pays en raison de son programme nucléaire ont empêché l’Iran d’acheter des pièces de rechange ou des avions occidentaux pour renouveler sa flotte civile.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Présidentielle turque : les trois candidats dans l'isoloir