DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : Les Kurdes reprennent du terrain


Irak

Irak : Les Kurdes reprennent du terrain

Après trois jours de frappes aériennes américaines contre les djihadistes, les combattants kurdes reprennent le contrôle de deux villes dans le nord de l’Irak.

Les peshmergas ont libéré Makhmour et Gwer, deux localités situées à proximité d’Erbil, la capitale de la république irakienne du Kurdistan. Les États-Unis ont par ailleurs annoncé hier l‘évacuation du personnel du consulat américain de la région.

De son côté, le chef de la diplomatie française, en visite sur place, a appelé les Irakiens à l’unité contre les djihadistes.

“Sur le plan sécuritaire, nous n’avons pas l’intention d’intervenir. Cela dit, de façon générale, nous ne laissons jamais tomber nos amis”, a confié Laurent Fabius à Erbil.

Le ministre français des Affaire étrangères promet un soutien humanitaire, mais pas militaire, de Paris. La France, qui a fait parvenir 18 tonnes d’aide aux déplacés, envisage néanmoins de livrer des armes aux Irakiens. Et alors que les réfugiés tentent de récupérer une couverture, une tente, ou encore un peu de nourritures, un kamikaze tuait hier dix combattants kurdes et blessait 80 personnes dans une localité au nord-est de Bagdad.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ihsanoglu : "Je dédie mon résultat à ceux qui me critiquaient"