DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Maliki défie le président irakien


Irak

Maliki défie le président irakien

Depuis hier, des troupes d‘élites loyales au Premier ministre irakien ont pris position à Bagdad, et plus particulièrement dans la zone verte qui abrite les principales institutions du pays.

Un déploiement qui a précédé un discours pour le moins offensif de Nouri al-Maliki, un chef de gouvernement chiite de plus en plus contesté par les kurdes, les sunnites, mais aussi au sein de sa propre communauté.

Ce qui ne l’empêche pas d’avoir annoncé hier sa volonté de “porter plainte contre le président de la République pour violation de la Constitution”.

La coalition de Nouri al-Maliki a remporté les législatives du 30 avril et ce dernier vise un 3e mandat, mais il est vivement critiqué pour son autoritarisme et son choix de marginaliser la minorité sunnite.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvelle trêve de 72 heures au Proche-Orient