DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Deuxième jour de trêve à Gaza, poursuite des négociations au Caire


Gaza

Deuxième jour de trêve à Gaza, poursuite des négociations au Caire

Le cessez-le-feu de 72 heures semble respecté aussi bien côté israélien que côté palestinien. Cette trêve permet aux négociations de se poursuivre dans la capitale égyptienne.
Mais de l’aveu d’un des participants palestiniens, ces discussions au Caire sont difficiles”. Un délégué de l’Etat hébreu laisse même entendre qu’aucun progrès n’a a été enregistré.

Un des points d’achoppement, c’est la question du blocus de la bande de Gaza. Les Palestiniens en réclament la levée. Les Israéliens, eux, sont réticents de peur que les groupes armées en profitent pour reconstituer leur arsenal.

Par ailleurs, une coalition internationale d’activistes souhaite faire appareiller une flottille d’aide humanitaire pour Gaza et ce, d’ici à la fin de l’année. L’annonce en a été faite ce mardi à Istanbul.

“Pas question de se mettre dans l’illégalité, a indiqué Dror Feiler, un des initiateurs de cette flottille. Nous allons respecter les règles juridiques de chacun des pays d’où partiront les différents bateaux. Ce sur quoi je veux insister, c’est que nous ne voulons pas, nous ne voudrons en aucune manière la moindre escorte militaire”.

En mai 2010, une précédente flottille avait tenté de briser le blocus maritime imposé à Gaza par Israël. Un commando israélien avait alors lancé un assaut contre un des bateaux, le Mavi Marmara. Dix militants turcs avaient trouvé la mort.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Avec le cessez-le-feu, la vie reprend peu à peu son cours à Gaza