DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveau gouvernement irakien salué par Barak Obama


Irak

Nouveau gouvernement irakien salué par Barak Obama

Après des mois de blocage politique, le président irakien Fouad Massoum vient de nommer un nouveau Premier ministre. Il a chargé Haïdar al-Abadi de former un nouveau gouvernement, écartant M. Maliki, sous le feu des critiques de l’administration américaine qui met en cause sa politique confessionnelle.

Il n’empêche, Nouri al-Maliki à la tête d’une coalition de partis a dénoncé une violation de la constitution et l’attitude de Washington : “Nous n’acceptons pas cette violation de la constitution puisque nous faisons partie de ceux qui ont formé la constitution et ce processus démocratique. Vous pouvez être assuré du fait que nous allons continuer et que je suis toujours candidat à ce poste.”

Le président américain Barack Obama a appelé de ses voeux une transition pacifique vers un gouvernement qui représente toutes les composantes de la société.

Barak Obama : “Ce nouveau gouvernement irakien a devant lui une tâche difficile. Il doit retrouver la confiance de ses citoyens en gouvernant de façon non exclusive et en prenant des mesures pour le prouver. Les Etats-Unis se tiennent près à soutenir un gouvernement qui écoute les besoins et les griefs du peuple irakien.”

Parallèlement le Pentagone a assuré qu’il ne comptait pas étendre ses frappes aériennes hors de la région du nord de l’Irak où ses forces aériennes visent les combattants de l’Etat islamique.

Depuis que le président Barack Obama a donné son autorisation jeudi, les chasseurs et drones américains ont effectué 15 frappes aériennes permettant comme ici à Makhmur aux Peshmergas Kurdes de reprendre la ville aux islamistes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak : exode massif des Yézidis et des chrétiens face à l'avancée jihadiste