DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Second jour de trêve à Gaza

Vous lisez:

Second jour de trêve à Gaza

Taille du texte Aa Aa

Les négociations progressent doucement au Proche-Orient au second jour d’une trêve respectée par les deux camps dans la bande de Gaza.

Israël persiste, sa priorité reste la sécurité en mettant un terme aux tirs de roquettes du Hamas. L‘État hébreu privilégie un dialogue avec l’Autorité palestinienne, mais les islamistes qui tiennent la bande de Gaza refusent de rendre les armes tant qu’Israël n’aura pas levé le blocus sur l’enclave palestinienne.

Encerclée, pilonnée, la population de Gaza ne peut plus se tourner que vers l’aide internationale. Le Qatar, allié controversé du Hamas, affirme distribuer un millier de dollars à chaque réfugié. En tout, une vingtaine de millions de dollars seraient ainsi alloués en liquide.

Autre aide, celle du Programme alimentaire mondial alors que l’ONU se fixe un autre objectif : enquêter sur les crimes de guerre qui auraient été commis durant ce conflit. Trois experts ont été nommés hier, mais leurs conclusions ne seront pas connues avant le mois de mars.