DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chaque jour, des Ukrainiens de l'est fuient en Russie

Vous lisez:

Chaque jour, des Ukrainiens de l'est fuient en Russie

Taille du texte Aa Aa

Un avion russe a atterri ce mercredi à Oulianovsk dans le centre du pays. A son bord, des dizaines d’Ukrainiens qui quittent leur pays pour trouver refuge en Russie. Ils fuient les combats qui se déroulent dans l’est.

Combien sont-ils ? Les autorités russes affirment que depuis le début de la crise, plus de 500 000 réfugiés ont franchi la frontière, sans qu’il soit possible de vérifier ce chiffre.

En grande majorité russophones, ils peuvent obtenir rapidement un permis de séjour temporaire. Certains envisagent même de s’installer durablement sur le sol russe.

En tout cas, pas question de retourner maintenant en Ukraine. “Il n’y a aucun répit dans les combats, raconte Ioulia, une jeune femme avec son bébé dans les bras. Pour nous qui avons pu partir, ça va, mais pour ceux qui sont restés, c’est très dur. Il n’y a pas de gaz, pas d‘électricité, il n’y a quasiment plus rien à manger. Ma mère est toujours là-bas. On essaie de rester en contact par téléphone, mais les communications ne sont pas bonnes. Les gens là-bas se terrent pour se protéger. Moi, je suis de Louhansk. Et quand je suis partie, il y avait des combats sur place”.

Ce mardi, au moins trois personnes ont trouvé la mort dans des bombardements sur une petite ville à quelques kilomètres au nord de Donetsk.

Par ailleurs, dans une autre ville cette fois à l’ouest de Donetsk, 12 combattants nationalistes ont été tués dans une embuscade tendue par des séparatistes pro-russes. Les victimes faisaient partie d’un groupe d’extrême-droite engagé aux côtés des troupes ukrainiennes contre les insurgés.