DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ebola : la dépouille du prêtre espagnol a été incinérée


Espagne

Ebola : la dépouille du prêtre espagnol a été incinérée

Les obsèques du prêtre espagnol, décédé du virus Ebola, ont été célébrées ce mercredi à Madrid. Le corps de Miguel Pajares n’a pas subi d’autopsie et a été immédiatement incinéré pour éviter tout risque de contagion avec les personnels de santé et la population. Son rapatriement, la semaine dernière du Liberia, où il officiait comme missionnaire, avait également été strictement encadré.

“La procédure a montré que notre système d’alerte fonctionne parfaitement, qu’il y a des protocoles qui sont respectés et qu’il y a une bonne coordination, explique Ana Mato, la ministre espagnole de la Santé. Malheureusement, les médicaments qui ont été administrés au patient n’ont pas fonctionné.’‘

Le prêtre avait été soigné avec un sérum expérimental qui a eu des effets positifs sur des patients américains. L’OMS a approuvé l’utilisation de ce traitement en Afrique de l’Ouest.

Par ailleurs, l’inquiétude grandit dans les pays frontaliers du Liberia, de la Sierra Leone et de la Guinéé, où le virus fait rage. La Côte d’Ivoire a ainsi interdit les vols directs en provenance des régions touchées par Ebola. De son côté, la Guinée-Bissau a fermé ses frontières avec la Guinée.

L‘épidémie a déjà fait plus de 1.000 morts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

A Séoul, le pape apporte un message pour "l'avenir de l'Asie"