DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'enquête sur le massacre nazi de Santa Ana de Stazzema rouverte


Italie

L'enquête sur le massacre nazi de Santa Ana de Stazzema rouverte

70 ans après le massacre, l’Italie et l’Allemagne cherchent encore la vérité. Le jour anniversaire de la tragédie de Santa Ana de Stazzema, le tribunal de Karlsruhe a décidé de rouvrir l’enquête sur l’assassinat sommaire de 560 civils dans une petite ville toscane, le 12 août 1944, par un bataillon SS. Officiellement, le massacre est une représaille contre les habitants qui avaient abrité des militants antifascistes. Mais certains documents de l‘époque, découverts récemment, laissent entrevoir une autre hypothèse.

En 2004, la justice italienne condamne par contumace 10 officiers nazis. Parmi eux, Gerhard Sommer, l’homme qui intéresse plus particulièrement aujourd’hui le tribunal de Karlsruhe, qui avait pourtant classé l’affaire en 2012.

Le président italien Giorgio Napolitano, qui inaugurait l’année dernière le mémorial de Santa Ana de Stazzema avec son homologue allemand, a salué la décision du tribunal de Karlsruhe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'armée ukrainienne poursuit son "avancée finale" vers Donetsk