DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Face à Ebola, la Guinée décrète à son tour l'état d'urgence


Guinée

Face à Ebola, la Guinée décrète à son tour l'état d'urgence

La Guinée emboîte le pas de la Sierra Leone, du Libéria et du Nigéria en déclarant l‘état d’urgence face à l‘épidémie d’Ebola. Conséquence : des mesures sont prises comme l‘établissement d’un cordon sanitaire tenu par les services de sécurité et de défense et l’interdiction de transférer des corps d’une localité à l’autre. Les frontières entre la Guinée et la Sierra Leone sont déjà fermées depuis le week-end dernier.

La Guinée est considérée comme le pays où le virus est apparu pour la première fois en mars. Celui-ci est présent aussi au Nigéria où trois cas mortels sont à déplorer. En tout, l‘épidémie a causé la mort d’au moins 1069 personnes.

Par ailleurs, des traitements expérimentaux américains sont arrivés au Libéria. Ils doivent permettre de soigner deux médecins contaminés et hospitalisés à Monrovia.

Mercredi, le Canada a aussi promis d’envoyer à l’OMS de 800 à 1000 doses d’un vaccin expérimental qui n’a encore jamais été testé sur l’homme.

A lire aussi

Tout ce qu'il faut savoir sur le virus Ebola

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Le convoi humanitaire russe controversé a repris sa route vers l'Ukraine