DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le convoi humanitaire russe avance, le convoi ukrainien aussi


Ukraine

Le convoi humanitaire russe avance, le convoi ukrainien aussi

Stoppés hier sur l’aérodrome militaire de Voronej, les quelques 300 camions russes ont repris leur route en direction de la frontière ukrainienne. Ils se trouvent près de la ville russe de Donetsk qui porte le même nom que le principal bastion des séparatistes actuellement sous le feu de l’armée ukrainienne.

“Nous irons là où on nous dira d’aller. On suit les ordres. Il fait chaud, mais ça va et le camion marche très bien”, explique ce chauffeur.

Ce convoi est chargé selon Moscou de plus de 1 800 tonnes d’aliments, de médicaments et de générateurs. Mais l’Ukraine et de nombreux pays européens soupçonnent que ce convoi ne serve de couverture à une intervention russe. Un scénario absurde selon Moscou.

Un vrai bras de fer qui dure depuis plusieurs jours.

Comme l’explique le porte-parole du Conseil national ukrainien de sécurité et de défense, Andriy Lysenko, Kiev a demandé que “la cargaison soit contrôlée par les douanes ukrainiennes et remise à la Croix Rouge internationale qui sera ensuite chargée de distribuer l’aide”.

En réponse à l’aide russe jugée “controversée”, l’Ukraine a envoyé sur place son propre convoi humanitaire composé de 75 camions transportant 800 tonnes de produits de première nécessité à destination des civils de Donetsk et de Louhansk.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'armée ukrainienne a lancé "la phase finale" de la reconquête de Donetsk