DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Agroalimentaire : les contre-sanctions russes affectent l'Union européenne

Vous lisez:

Agroalimentaire : les contre-sanctions russes affectent l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne sont à Bruxelles aujourd’hui pour, entre autres, discuter des derniers développements dans le conflit ukrainien.

Mais plusieurs voix se sont élevées au sein des 28 pour dire que la riposte russe aux sanctions européennes leur fait beaucoup de mal.
Surtout que Moscou s’est attaqué au secteur agroalimentaire, en suspendant ses importations.

Un problème largement évoqué hier lors de la rencontre des ministres de l’Agriculture de l’UE.

Ainsi, le Premier ministre hongrois Victor Orban ne décolère pas :

“Je suis d’accord avec le Premier ministre slovaque monsieur Fico sur le fait que les sanctions européennes et les contre-sanctions russes nous font plus de mal qu‘à eux. En langage politique, nous nous sommes tirés une balle dans le pied.”

Victor Orban et Robert Fico espèrent pouvoir rapidement convaincre Bruxelles de réviser sa politique de sanctions. Les deux hommes ont déjà le soutien des Tchèques.
Un conseil exceptionnel des ministres de l’Agriculture aura lieu début septembre. Victor Orban préférerait la tenue d’un vrai sommet européen.