DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak - Syrie : l'ONU a adopté une résolution ciblant l'Etat Islamique

Vous lisez:

Irak - Syrie : l'ONU a adopté une résolution ciblant l'Etat Islamique

Taille du texte Aa Aa

C’est la mesure la plus concrète prise à ce jour par le Conseil face à l’avancée de l’Etat Islamique. Il a ajouté les noms de six extrémistes originaires d’Arabie saoudite et du Koweit à une liste d’individus soumis à des sanctions internationales, des gels d’avoirs et une interdiction de voyager.

“La résolution d’aujourd’hui, que les Etats-Unis sont fiers de co-parrainer, représente la position forte et unifiée du Conseil, selon laquelle tous les états membres doivent faire obstacle au financement terroriste et aux réseaux de recrutement de combattants étrangers qui alimentent la violence perpétrée par l’EI, le Front Al-Nosra et d’autres complices d’Al-Qaïda dans la région” a déclaré Samantha Power, l’ambassadrice américaine à l’ONU.

Parallèlement, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne se sont mis d’accord vendredi à Bruxelles sur la possibilité de livrer des armes aux forces kurdes qui combattent l’Etat Islamique dans le Nord de l’Irak. Plusieurs pays dont la France et le Royaume-Uni ont déjà annoncé leur intention de le faire.

Sur le terrain, la situation des populations déplacées est de plus en plus critique. Des centaines de Yézidis, une minorité religieuse, sont arrivés jusqu‘à la frontière turque où ils sont bloqués. Partis de chez eux dans l’urgence face à l’avancée des djihadistes, beaucoup n’ont même pas pu emporter leurs papiers d’identité. Ils sont nombreux à vouloir gagner l’Europe.

“La résolution d’aujourd’hui, que les Etats-Unis sont fiers de co-parrainer, représente la position forte et unifiée du Conseil, selon laquelle tous les états membres doivent faire obstacle au financement terroriste et aux réseaux de recrutement de combattants étrangers qui alimentent la violence perpétrée par l’EIIL, le Front Al-Nosra et d’autres complices d’al-Qaïda dans la région.”