DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La visite du pape, un tournant pour les fidèles sud-coréens

Vous lisez:

La visite du pape, un tournant pour les fidèles sud-coréens

Taille du texte Aa Aa

Devant 800 000 fidèles, à Séoul, le pape François est arrivé dans une petite voiture sud-coréenne découverte, spécialement fabriquée à son attention, pour béatifier 124 martyrs catholiques.
Des hommes et des femmes exécutés à partir de la fin du XVIIIème siècle. Selon l’Eglise catholique, près de 10 000 Coréens ont été tués depuis l’introduction du catholicisme.

“Leur exemple a beaucoup à nous dire, à nous qui vivons dans des sociétés où, à côté d’une 
immense richesse, la pauvreté 
extrême croît silencieusement, où le cri du pauvre est rarement 
écouté et où le Christ continue de nous appeler, de nous demander de l’aimer et de le servir en s’occupant de nos frères et soeurs dans le besoin”, a déclaré le pape pendant l’office.

Ce sont des laïcs lettrés, initiés à cette nouvelle sagesse par l’enseignement des jésuites en Chine, qui ont introduit le catholicisme en 1784.

“Le pape lui-même a dit la messe, et j’en ai été honorée. Ce n’est pas une opportunité qui se représentera de sitôt”, explique cette croyante, donc je pense que c‘était un moment significatif”.

“En ce moment, d’une manière générale, le pays est très dépressif. Je ne pense pas qu’il faille se laisser emporter par ce sentiment et je pense que la visite du pape sera un tournant, qu’elle changera cette atmosphère”, explique cette autre.

Les catholiques sont au nombre de cinq millions en Corée du Sud. Et avec 100.000 nouveaux membres
chaque année, ils représentent 
désormais 11% de la population.