DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au Libéria, malades d'Ebola et dans la nature

Vous lisez:

Au Libéria, malades d'Ebola et dans la nature

Taille du texte Aa Aa

Dix-sept malades atteints du virus Ebola se sont échappés samedi d’un centre d’isolement situé dans la capitale du Liberia, Monrovia. Ils sont ainsi susceptibles de contribuer à propager l‘épidémie.
L‘établissement avait été attaqué par des hommes armés de gourdins, principalement des jeunes du quartier.

Le choix par les autorités sanitaires de ce lycée pour y accueillir des personnes présentant des symptômes de la fièvre avait été critiqué par une partie de la population. Certains habitants nient jusqu‘à l’existence du virus alors qu’ils vivent dans un
secteur considéré comme l’un des épicentres de la maladie à Monrovia.

Selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l‘épidémie a fait 1 145 morts dans quatre pays : le Libéria (413), la Guinée (380),
la Sierra Leone (348) et le Nigéria (4). A titre de prévention, le Kenya a samedi décrété l’interdiction, à partir de mercredi, d’entrer sur son territoire aux voyageurs venant de Guinée, du Libéria et de Sierra Leone.

A lire aussi

Tout ce qu'il faut savoir sur le virus Ebola