DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Ukraine, Louhansk prise entre deux feux

Vous lisez:

En Ukraine, Louhansk prise entre deux feux

Taille du texte Aa Aa

Un avion de chasse ukrainien MiG-29 a été abattu par les séparatistes pro-russes, son pilote a pu s‘éjecter et il est dans un “endroit sûr”, ont confirmé les autorités de Kiev. Non sans avoir précisé que l’appareil avait causé des pertes aux rebelles. Cet événement illustre la situation d’extrême tension
régnant à et autour de Louhansk, où l’armée a par ailleurs annoncé avoir repris un commissariat de police aux rebelles.

Malgré cette ambiance, des habitants reviennent dans leurs villages situés à proximité de secteurs contrôlés par les opposants au gouvernement central. Or, la situation est susceptible de se dégrader… car il est hautement probable que la Russie alimente en armes les séparatistes.

“Nous disposons d’informations selon lesquelles les
rebelles se font livrer des armes et des mercenaires
par la Russie, en passant par des routes que l’armée ne contrôle pas, a affirmé un porte-parole du conseil national de sécurité et de défense, Andriy Lysenko. Nous ne pouvons toutefois pas donner de chiffres exacts. Nous sommes en train de
vérifier ces informations.”

Vendredi, le chef séparatiste Alexandre Zakhartchenko, qui s’est auto-proclamé “Premier ministre de la République populaire de Donetsk”, avait déclaré dans une vidéo diffusée sur Youtube avoir reçu “150 équipements militaires, dont 30 chars et d’autres blindés, et 1 200 hommes” entraînés en Russie. Ce que la Russie a démenti…