DERNIERE MINUTE

Affaire Michael Brown : La garde nationale américaine mobilisée à Ferguson

Vous lisez:

Affaire Michael Brown : La garde nationale américaine mobilisée à Ferguson

Taille du texte Aa Aa

Une main de fer, dans un gant de velours, c’est l’image que tente de donner l‘État du Missouri pour gérer les manifestations à Ferguson depuis qu’un jeune noir a été abattu par la police. Hier, 200 soldats de la Garde nationale ont été mobilisés, mais pas de couvre-feu pour les habitants. Des habitants excédés par les lenteurs de l’enquête sur cette affaire. D’autant plus que les résultats d’une autopsie privée, pratiquée à la demande de la famille, semblent accabler la police.

“Il a été touché au moins six fois. Une fois au sommet du crâne, une autre balle est entrée au-dessus du sourcil droit, et d’autres encore à quatre endroits au bras droit”, explique Shawn Parcells, l’un des médecins légistes.

La police affirme que Michael Brown a tenté de voler l’arme de l’agent qui l’a abattu. Mais plusieurs témoins déclarent au contraire que le jeune homme de 18 ans avait les mains en l’air.