DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Affaire Michael Brown : La garde nationale américaine mobilisée à Ferguson


Etats-Unis

Affaire Michael Brown : La garde nationale américaine mobilisée à Ferguson

Une main de fer, dans un gant de velours, c’est l’image que tente de donner l‘État du Missouri pour gérer les manifestations à Ferguson depuis qu’un jeune noir a été abattu par la police. Hier, 200 soldats de la Garde nationale ont été mobilisés, mais pas de couvre-feu pour les habitants. Des habitants excédés par les lenteurs de l’enquête sur cette affaire. D’autant plus que les résultats d’une autopsie privée, pratiquée à la demande de la famille, semblent accabler la police.

“Il a été touché au moins six fois. Une fois au sommet du crâne, une autre balle est entrée au-dessus du sourcil droit, et d’autres encore à quatre endroits au bras droit”, explique Shawn Parcells, l’un des médecins légistes.

La police affirme que Michael Brown a tenté de voler l’arme de l’agent qui l’a abattu. Mais plusieurs témoins déclarent au contraire que le jeune homme de 18 ans avait les mains en l’air.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak : les jihadistes sous pression