DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Il y a 25 ans, la diplomatie du pique-nique

Vous lisez:

Il y a 25 ans, la diplomatie du pique-nique

Taille du texte Aa Aa

Le 19 août 1989, le point de passage de Sopronpuszta entre l’Autriche et la Hongrie allait marquer l’histoire. C’est là que fut organisé un “pique-nique pan-européen”. L’idée émanait du Mouvement paneuropéen du fils de l’ancien Empereur d’Autriche-Hongrie, Otto von Habsbourg, et du ministre d’Etat hongrois Imre Pozsgay. Des tracts avaient été distribués dans des campings de Budapest, où s‘étaient massés les milliers de citoyens de la République démocratique allemande (RDA). La frontière avait été ouverte pour quelques heures. Des centaines d’Allemands de l’Est avaient afflué et en avaient profité pour passer à l’Ouest.

“Ces événements ont rapproché l’Allemagne et la Hongrie, commente l’envoyé spécial d’euronews à Sopronpuszta, Attila Magyar. Cela a marqué le début de la chute du rideau de fer en Europe. Aujourd’hui, les relations entre Berlin et Budapest sont moins chaleureuses, mais les Allemands n’oublieront jamais ce qui s’est passé ici.”

Pour commémorer cet événement, des centaines de personnes se sont retrouvées ce mardi. Le Premier ministre hongrois avait fait le déplacement, tout comme de nombreux témoins de l‘époque.

“Ce sont les seuls Hongrois qui méritent tout notre respect, estime un Berlinois qui avait profité du fameux pique-nique de 1989 pour passer à l’Ouest. Ce lieu est chargé d’histoire. C’est vraiment un lieu historique”.

Ce 19 août 1989, les gardes-frontière hongrois auraient pu empêcher la fuite vers l’Ouest des Allemands de l’est. Ils ne l’ont pas fait, permettant ainsi le premier exode massif depuis la construction du Mur de Berlin en 1961.

Avec AFP