DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Situation critique à Donetsk et Louhansk privés d'eau potable

Vous lisez:

Situation critique à Donetsk et Louhansk privés d'eau potable

Taille du texte Aa Aa

Des caddies remplis de bouteilles d’eau, des supermarchés pris d’assaut. A Donetsk, ville d’un million d’habitants et fief des séparatistes pro-russes, il n’y a plus d’eau potable depuis dimanche. La principale usine de traitement ne fonctionne plus et les combats rendent difficile les réparations.
“Les réservoirs sont vides explique un habitant, c’est pourquoi nous achetons de l’eau au supermarché, les autres magasins n’ont plus rien.”

A Louhansk, l’eau, l‘électricité, les communications et l’approvisionnement sont coupés depuis 17 jours. La population fuit.
Direction Rostov, de l’autre côté de la frontière, en Russie.
Dans un camp de réfugiés, l’eau ne manque pas mais la colère gronde contre une situation qu’ils subissent depuis quatre mois, quand le conflit a éclaté. “Ce n’est pas ma guerre s’indigne Roman, je ne l’ai pas ordonné, ni ma mère, ni ma belle-mère ni mes enfants. Nous avons laissé tout ce que nous avions. Peut-être n’y a-t-il plus rien là-bas.”
“Ma soeur vit à Sotchi, je veux aller là-bas, au moins essayer indique Alyona. Je veux trouver du travail et vivre tranquillement jusqu‘à ce que tout ça soit terminé pour de bon.”

La situation ne cesse de s’aggraver dans l’Est de l’Ukraine. Et le convoi humanitaire russe destiné aux civils est toujours bloqué à la frontière.