DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les McDo dans le collimateur de Moscou

Vous lisez:

Les McDo dans le collimateur de Moscou

Taille du texte Aa Aa

Le couperet est tombé hier : quatre restaurants McDonald’s ont été fermés à Moscou. L’Agence russe de protection des consommateurs évoque des “violations des normes sanitaires” détectées cette semaine.

La mesure intervient alors que la Russie a imposé un embargo sur des produits alimentaires occidentaux en représailles aux sanctions liées à la situation en Ukraine.

Pour Piotr, un résident moscovite, la fermeture des McDo n’a rien à voir avec la politique étrangère. “En fait, ce McDonald’s est russe, assurait-il en montrant un des établissements fermés. (…) Il n’y a aucun lien avec les Etats-Unis. C’est un McDonald’s où l’on parle russe, qui est russe depuis longtemps. Il n’y a pas de problème politique. Il devait y avoir quelque chose qui n’allait pas.”

Pour Ivan, au contraire, il s’agit de représailles. Et ça ne lui déplaît pas. “Ils nous matraquent de temps en temps avec diverses sanctions. Pourquoi ne pourrions-nous pas réagir ? En plus, le Mc Donald’s est un symbole de tout ce qui est occidental. Je pense que c’est un pas symbolique approprié pour montrer les dents”.

Les services sanitaires russes sont souvent accusés de prendre des décisions dictées par la politique étrangère de Moscou.

McDonald’s est implanté en Russie depuis janvier 1990. Des inspections sont menées dans plusieurs de ses restaurants de la région de Sverdlovsk dans le centre de la Russie, a indiqué ce matin l’agence de presse Itar-Tass.

Avec AFP et Reuters