DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : effets de l'embargo sur les prix des produits frais


économie

Russie : effets de l'embargo sur les prix des produits frais

Des consommateurs russes commencent à être pénalisés par l’embargo russe sur les produits frais occidentaux, déclenché début août.

A Moscou, la viande de porc et les poissons surgelés ont augmenté de 6 % selon le magazine économique russe Kommersant, tandis que le lait subit une hausse de plus de 5%.

A Saint-Petersbourg, les viande de porc et de poulet ont quant à elles flambé d’environ 25%.

Les autorités russes se veulent rassurantes, affirmant que ces denrées seront bientôt remplacées par des produits frais provenant d’Amérique latine, d’Egypte ou de Turquie.

Toutefois des images de rayons de supermarchés vides circulent sur les réseaux sociaux.

Cet embargo concerne le boeuf, le porc, la volaille, le poisson, le fromage, le lait, et certains fruits et légumes en provenance de l’UE, des États-Unis, de l’Australie, du Canada et de la Norvège.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

L'euro sous la barre de 1.33 dollar