DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Kiev, on veut célébrer "l'unité" de l'Ukraine

Vous lisez:

A Kiev, on veut célébrer "l'unité" de l'Ukraine

Taille du texte Aa Aa

L’Ukraine a célébré ce dimanche sa fête nationale. Une fête de l’indépendance un peu particulière cette année, en raison des combats dans l’est du pays.

Dans son discours, le président ukrainien Petro Porochenko a annoncé son intention de débloquer d’ici à 2017, plus de 2 milliards d’euros en faveur de l’armée. Sans le nommer, il a également accusé le voisin russe d‘être à l’origine de la crise actuelle. “Ce n’est pas nous qui avons déclenché la guerre, a-t-il déclaré. Elle a été enclenchée par d’autres, de l’extérieur. Nous, ce que nous voulons, c’est la paix et l’application du plan de paix pour la région du Donbass.”

Des milliers de personnes ont assisté aux cérémonies organisées sur Maïdan, le nom de la place de l’Indépendance à Kiev.

“C’est un jour de commémoration et de fête en même temps, a dit un des participants. C’est un peu comme si on était en vacances, à la différence des années passées. Cette fois, le pays est vraiment uni.”

“Je voudrais qu’on en finisse au plus vite avec cette guerre, a ajouté pour sa part, une jeune femme. J’aimerai dire aux gens de la région du Donbass d’arrêter leurs bêtises, car cela risque vraiment de diviser le pays. L’Ukraine est unie, Et la Crimée fait partie de l’Ukraine”.

Avant le défilé militaire, le chef de l’Etat s’est recueilli devant le mémorial érigé à la mémoire des manifestants tués lors du soulèvement populaire cet hiver.

“Quelques-uns ont critiqué l’idée de faire un défilé alors que des combats sont en cours, commente la correspondante d’euronews, Angelina Kariakina. Mais la plupart pensent que cela a permis de remonter le moral de tous. Certains de ceux qui ont paradé devaient d’ailleurs à rejoindre le théâtre des opérations militaires dans l’est, juste après le défilé”.