DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Budapest possède désormais son premier automate bitcoin


entreprises

Budapest possède désormais son premier automate bitcoin

La monnaie virtuelle bitcoin fait des adeptes à mesure que les infrastructures permettant son utilisation se développent.
Lundi, l’ATM, la première machine à bitcoin a été installée à Budapest en Hongrie.
Attention, l’ATM, n’est pas un distributeur de bitcoins. C’est une machine qui crédite votre compte bitcoin contre de la monnaie nationale, ici le forint hongrois. Il est en effet très difficile de distribuer physiquement une monnaie virtuelle.

“C’est juste la première étape, explique Barnabás Debreczeni, l’opérateur de l’ATM bitcoin, et pour l’instant bien sûr, peu de gens s’y intéressent mais c’est ce type de première étape qui peut aider le bitcoin a devenir plus proche de vous, plus amical. Une chose qui pourrrait être utilisée par le chauffeur de taxi, le policier et même ma maman”.

L’ATM bitcoin de Budapest est le premier à être installé en Hongrie mais le 20ème en Europe. L’objectif c’est qu’au début de l’année prochaine il distribue des forints contre des bitcoins.

“C’est comme ça que ça démarre affirme István Varga, un expert financier. Le processus va ensuite mûrir dans la société entière pour devenir une chose naturelle dans votre vie quotidienne”.

Dans le bar de Budapest oú la machine est installée, le bitcoin est vu comme le symbole de la liberté économique. La conviction étant que même si le bitcoin est largement méconnu encore en Hongrie, il deviendra la future monnaie du pays et du monde entier.

“Il y a un signe pour indiquer qu’une ATM bitcoin se trouve dans cette pièce et un autre auto-collant indique qu’on l’accepte dans ce bar. L’objectif de l’opérateur ATM c’est bien sûr de voir bientôt de plus en plus de signes de ce genre”, explique Andrea Hajagos, de l‘équipe Euronews à Budapest.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Burger King discute avec le canadien Tim Hortons en vue d'une fusion "fiscale"