DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les méduses dans tous leurs états à Manille

Vous lisez:

Les méduses dans tous leurs états à Manille

Taille du texte Aa Aa

Coup de projecteur sur les méduses : c’est littéralement ce que propose le parc océanique de Manille aux Philippines.

L’exposition permanente intitulée “méduses, fées des mers” mise clairement sur la grâce de ces êtres marins pour les montrer sous un jour plus favorable.

Car ces invertébrés ont mauvaise réputation. Il faut dire qu’ils sont capables d’infliger douleurs, brûlures et décharges électriques pouvant entraîner la mort.

“Nos visiteurs sont subjugués par nos aquariums dédiés aux méduses. Car le changement de couleur des lumières produit un effet unique avec la musique”, explique Charlie Ylaya, biologiste marin.

Objectif également : décrypter leur anatomie. De leur ombrelle – cette coupelle arrondie – pendent des tentacules.

Les méduses sont les plus gros animaux du plancton et des êtres carnivores mais elles ne présentent pas toutes le même niveau de danger.

Des “fées” prénommées Aurélie, Cassiopée ou encore Echizen.

“Cette exposition a également pour but d‘éduquer les gens, notamment de modifier la perception qu’ils ont des méduses. Ils les voient comme des êtres nuisibles, mais elles ne font que dériver avec les courants. Nous voulons changer l’idée selon laquelle les méduses attaquent les baigneurs, car ce n’est pas vrai”, ajoute Charlie Ylaya.

Une perception que l’on doit, peut-être, à la méduse-boîte et à ses tentacules aux airs de fils électriques qui dérive au large de l’Australie. C’est la plus venimeuse des espèces.