DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Judo : Kalmendi et Ebinuma conservent leur titre


Sport

Judo : Kalmendi et Ebinuma conservent leur titre

C’est sous la bannière de la Fédération internationale de judo que Majlinda Kelmendi conserve son titre mondial.

La Russie n’accordant pas de visas aux ressortissants de son pays, la Kosovare ne peut pas arborer ses couleurs à Tcheliabinsk.

Cela ne l’empêche pas de triompher chez les moins de 52 kilos en battant la Roumaine Andreea Chitu en finale avec un yuko et un waza-ari.

Vice-championne du monde l’an passé, la Brésilienne Erika Miranda descend d’une marche sur le podium.

Elle se contente cette fois du bronze, en venant à bout de la Cubaine Yanet Bermoy Acosta au jeu des pénalités.

L’autre médaille de bronze revient à la Russe Natalia Kuziutina qui espérait sans doute mieux devant son public.

A tout juste 25 ans, elle compte déjà trois titres européens à son actif dans cette catégorie.

La passe de trois pour Ebinuma

Chez les hommes, Masashi Ebinuma reste le maître incontesté des moins de 66 kilos.

Le Japonais devient champion du monde pour la troisième fois d’affilée, tout comme le fut par exemple son actuel sélectionneur Kosei Inoue.

Pour son dernier combat de la journée, il réussit cet hane-goshi pour ippon après moins de deux minutes pour se défaire du Russe Mikhail Pulyaev.

D’abord intraitable avec quatre victoires par ippon, le Français Loïc Korval perd ses deux combats suivants, dont celui pour la médaille de bronze face au Russe Kamal Khan-Magomedov.

Le deuxième homme qui monte sur la troisième marche du podium se nomme Georgii Zantaraia.

Le Géorgien, ex-champion du monde et ex-champion d’Europe, remporte le tableau des repêchages aux dépens de Kengo Takaichi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Vettel étrenne la piste de Sotchi