DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immigration : l'Italie obtient le remplacement de son opération Mare Nostrum

Vous lisez:

Immigration : l'Italie obtient le remplacement de son opération Mare Nostrum

Taille du texte Aa Aa

L’Italie, mobilisée dans les sauvetages de migrants avec son opération Mare Nostrum, a été entendue. L’Union européenne va prendre le relais via l’agence européenne Frontex.

Quelques jours après la mort de centaines d’immigrants en Méditerranée et le sauvetage de milliers d’autres en 48 heures, le ministre italien de l’Intérieur Angelino Alfano a rencontré la commissaire européenne chargée de la sécurité Cecilia Malmström. Celle-ci a annoncé le prochain lancement de Frontex Plus.

“L’opération Frontex Plus va remplacer Mare Nostrum, même si elle n’aura pas les mêmes proportions, a expliqué la commissaire ce mercredi. L’opération italienne a été très ambitieuse et nous ne savons pas si nous pouvons trouver les moyens pour faire exactement ce que l’Italie a fait”.

Mare Nostrum, qui coûte neuf millions d’euros par mois, avait été mise en place après deux naufrages meurtriers en octobre 2013. Rome, qui réclamait régulièrement de l’aide aux 28, menaçait d’interrompre l’opération en octobre prochain.

“Nous allons demander une contribution aux autres États membres, a indiqué le ministre italien de l’Intérieur. Plus ils participeront en procurant des navires et hélicoptères, plus grande sera l’extension de l’opération Frontex plus.”

Certains observateurs estiment que l’opération Mare Nostrum a eu un effet incitatif. Depuis le début de l’année, plus de 100 000 immigrants clandestins sont arrivés par voie maritime en Italie. Un nombre record. Les arrivées se multiplient à la faveur des crises en Afrique, au Moyen-orient et en Libye.

Avec AFP et Reuters