DERNIERE MINUTE

Agbegnenou sur le toit du monde

Vous lisez:

Agbegnenou sur le toit du monde

Taille du texte Aa Aa

Clarisse Agbegnenou fait retentir la Marseillaise pour la première fois aux championnats du monde de judo à Tcheliabinsk, en Russie.

Elle s’impose chez les moins de 63 kilos en prenant sa revanche sur l’une de ses meilleures amies, Yarden Gerbi.

L’an passé, à Rio, c’est l’Israélienne qui avait dominé la Française en finale des Mondiaux.

Ancienne championne du monde chez les juniors, la Japonaise Miku Tashiro prend la troisième place aux dépens de l’Italienne Edwige Gwend qu’elle parvient à immobiliser au sol.

Vice-championne d’Europe derrière Abbegnenou, la Slovène Tina Trstenjak prend l’autre médaille de bronze en disposant de la Française Anne-Laure Bellard, battue en demi-finales par l’inévitable Agbegnenou !

Pietri perd son titre

Chez les hommes aussi, Avtandili Tchrikishvili se venge après sa finale perdue lors des Mondiaux-2013.

Le judoka géorgien, favori dans la catégorie des moins de 81 kilos, justifie son statut en mystifiant le Canadien Antoine Valois-Fortier, médaillé de bronze lors des derniers Jeux olympiques.

Son bourreau à Rio, Loïc Pietri, se contente cette année de la médaille de bronze.

Un autre Français, Alain Schmitt, échoue au pied du podium, la faute au Russe Ivan Nifontov.

Au cours d’un combat extrêmement serré, il écope de quatre pénalités face à l’ex-champion du monde et ex-champion d’Europe.