DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : les Medicis du 21ème siècle au secours des monuments historiques


entreprises

Italie : les Medicis du 21ème siècle au secours des monuments historiques

“Nos portes sont grandes ouvertes pour les philanthropes et les donateurs qui veulent lier leur nom avec celui d’un monument italien”, affirmait récemment le ministre italien de la culture.
Et pour cause, en Italie, les mécènes du monde des affaires et plus précisément de l’industrie du luxe, sont extrêmement présents dans la resturation des monuments historiques.
Prenons la fontaine Trevi. Sa restauration est financée par la maison de luxe Fendi à hauteur de 2,8 millions d’euros.
Bulgari, une autre maison de luxe appartenant au français LVMH finance la restauration des marches de l‘église de la Trinité des Monts.
Autre mécénat gigantesque : la restauration du Colisée, toujours dans la capitale italienne : un investissement de 25 millions d’euros consenti par Tod’s, le fabricant italien de chaussures de luxe.
Enfin Diesel, le groupe italien de prêt-à-porter participe au rafraîchissement du Pont Rialto à Venise. Coût de l’opération : 5 millions d’euros.
Parmi les Médicis modernes des monuments du patrimoine italien on citera encore Ferragamo, Gucci, et Prada sans être exhaustif.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Vivendi étudie les offres de rachat de sa filiale télécoms brésilienne GVT