DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La trompe des éléphants, meilleur nez du monde

Vous lisez:

La trompe des éléphants, meilleur nez du monde

Taille du texte Aa Aa

Les nez des éléphants ne sont pas seulement les plus longs du monde ; ils sont aussi les plus perspicaces. D’après une étude de l’université de Tokyo, les éléphants africains possèdent le plus grand nombre de détecteurs olfactifs de tous les animaux.

L’auteur de l‘étude, Yoshihito Niimura a examiné treize mammifères différents, parmi lesquels des poissons, des souris et des hommes. Il a découvert que l‘éléphant détecte deux fois mieux les odeurs que l’animal qui suit juste derrière, la vache.

Le scientifique a par ailleurs isolé dans son échantillon trois gênes communs à tous les vertébrés qui sont restés inchangés à travers le processus d‘évolution.

“En comparant les gênes olfactifs des différents animaux, nous avons découvert lesquels sont communs à tous et lesquels leur sont spécifiques, explique Yoshihito Niimura. Les gênes communs ont été préservés tout au long du processus d‘évolution et nous pensons qu’ils ont une fonction importante pour tous les types d’animaux. Mais pour les gênes qui se sont développés spécifiquement à un animal, nous pouvons en déduire qu’ils sont importants pour l’animal dans son environnement.”

En poursuivant son étude, Yoshihito Niimura a découvert que deux des trois gênes communs ont des fonctions autres qu’olfactives. Ces deux gênes communs apparaissent dans au moins seize organes.

Le dernier gêne commun reste totalement mystérieux selon le chercheur. Tandis que l’odorat est un sens très important pour beaucoup d’animaux qui s’en servent pour trouver de la nourriture, des partenaires sexuels ou pour éviter les prédateurs, les singes et les humains se servent pour leur part en grande partie de la vue et n’ont pas un odorat si développé.

Les éléphants africains possèdent un odorat deux fois plus affiné que celui des chiens et cinq fois plus que celui des humains.