DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Risque de guerre civile en Libye" (ONU)


Libye

"Risque de guerre civile en Libye" (ONU)

Face au chaos régnant, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont étendu le régime de sanctions internationales. En plus des partisans de l’ancien régime Kadhafi, celles-ci visent désormais les milices qui déstabilisent le pays. Les groupes visés concernent, notamment, les auteurs d’attaque contre les ports et les aéroports et contre ceux qui portent atteinte aux droits de l’homme. Ces actions graves pourraient déboucher sur une guerre civile d’après l’envoyé spécial de l’ONU en Libye.“A Tripoli, nous avons vu des mouvements de population sans précédents qui tentaient de fuir les combats. Le nombre de ces déplacés est estimé à environ 100 000 personnes, il faut aussi en compter au moins 150 000 autres parmi lesquels des travailleurs migrants qui ont cherché refuge à l‘étranger”, a déclaré Tarek Mitri, l’envoyé spécial de l’ONU en Libye.

Embargo des armes, gels des avoirs
et interdiction de voyager sont les principales sanctions qui toucheront les milices concernées. Depuis trois ans, la Libye post-Kadhafi cherche à retrouver une stabilité mais les récents affrontements à l’aéroport de Tripoli laissent peu de place à une solution pacifique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Jour de révolution au Pakistan ?