DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des femmes de soldats russes manifestent leur inquiétude


Russie

Des femmes de soldats russes manifestent leur inquiétude

Que sont devenus nos maris ? C’est la question sans réponse de ces épouses de soldats russes qui ont manifesté ce jeudi devant une base militaire de Kostroma, à 330 km au nord de Moscou. Aucune information ne filtre sur le sort des soldats partis de cette base, et les commandants du régiment refusent de confirmer qu’ils se battent en Ukraine.

Valeria Sokolova, épouse de l’un des soldats, témoigne : “ils ont noté tous nos numéros de téléphone. Cela suppose que s’ils ont la moindre information, ils nous appelleront. Mais personne ne nous a appelé, aucune épouse n’a d’information. Il y a eu un seul appel de notre part vers le camp. Nous avons réussi à leur parler la nuit dernière. Ils nous ont dit que personne n‘était revenu à la base”.

Le Comité des mères de soldats russes a reçu ces derniers jours des milliers de témoignages de famille. Malgré les dénégations de Moscou, selon ce comité l’engagement russe en Ukraine est déjà massif.

“Les mères, les femmes et les proches des garçons qui ont été capturés sur le territoire ukrainien m’ont demandé de l’aide en tant que responsable du comité des mères de soldats pour la région de Kostroma, je demande au président de notre pays et au ministre de la défense de nous aider à les libérer et à les ramener en vie à la maison”, déclare Lyudmila Khokhlova.

Les dix parachutistes russes capturés par les forces ukrainiennes en début de semaine sont apparus il y a deux jours dans une conférence de presse à Kiev. Ils ont été pris sur le sol ukrainien à une vingtaine de kilomètres de la frontière russe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Islande : éruption près du Bardarbunga